Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/01/2009

Brad Paisley : "Play : The guitar album"

brad2.jpgBrad Paisley est un chanteur country à succès doublé d'un excellent guitariste, un spécialiste de la Télécaster (Fender à d’ailleurs sorti un modèle signature de l’artiste) . Quand un musicien accompli et talentueux décide de sortir un quatrième album en le  dédiant aux guitaristes qui l’on influencé dans son enfance, et quand il s'entoure de musiciens virtuoses on peut s’attendre à un disque de choix, qu’en est il ? Le moins que l’on puisse dire c’est que…ça déménage !

La liste des musiciens fait rêver, la crème des « guitar heroes » de Nashville a fait le déplacement.play.jpg Ce  feu d’artifice country débute par un hommage au fils de l'artiste, William Huckleberry Paisley fruit de l'union avec l'actrice Kimberly Williams (cf: film le père de la mariée), « Huckleberry jam » est l'expression du style de jeu caractéristique de Brad Paisley: Télécaster + compresseur + ampli Fender et les doigts qui courent sur le manche plus vite que la lumière !

« Turf’s up » est un morceau de Surf music dans la plus pure veine (mais sans les beach boys!), les délices se suivent sans se ressembler avec  « Start a band » en duo avec Keith Urban est devenu un tube classé au Billboard depuis décembre (voir la vidéo plus bas). "More than just a song" en duo avec Steve Wariner est un balade country classique avec un je ne sais quoi de virtuosité guitaristique en arrière plan. « Kim » (en hommage à maman...) et « departure » suivent, exprimant ce qu’est la musique country d’aujourd’hui un mélange de « pure country » mais aussi de pop et de rock. « Come on in » est la dernière chanson composée par le regretté Buck bradpaisley46-280x210.jpgOwens, cette chanson a été retrouvée à l’état de maquette avec un simple accompagnement guitare-mandoline, Brad Paisley a rajouté les autres intruments en studio et voici un classique posthume qui vient de naître..

Sur « Cluster Pluck » les solos sont assurés tour à tour par James Burton, Albert Lee, Redd Volkaert, John Jorgenson, Vince Gill, Steve Wariner et Brent Mason ça donne le vertige ! Sur let « good times roll » c’est BB King himself qui vient donner la réplique à mister Paisley,  piste 10 « Less is more » prend des airs d’hommage à Les Paul (vous savez le monsieur qui a contribué à la conception de la guitare Gibson qui porte son nom..).

Sur cet album rien n’est à jeter, pour peu que vous aimiez la guitare et la new country bien sur, si c’est le cas courrez vite vous le procurer !

09/02/2008

keith urban, quand la country s'adapte à la FM

a3dfdd47cab013069d44bad8fabec532.jpgKeith Urban est né et à grandi en Australie près de Brisbane, de parents passionnés par la culture américaine et particulièrement la musique Country. Il commence à apprendre la guitare dès l'âge de 6 ans et donne son premier concert 2 ans plus tard. En 1992, il quitte son pays pour faire partager sa musique à plus grande échelle et part donc aux États-Unis. Après quelques années sur la route et dans les concerts tremplins des pubs de Nashville, et après avoir échappé aux mirages de la cocaîne il signe un contrat avec EMI's Capitol records et son succès a alors été phénoménal. Les trois albums solo qu'il a sortis ont été vendus à 5 millions d'exemplaires, en comptant seulement les États-Unis, le Canada et l'Australie. En 2002, il sort Golden Road, (qui inclut Somebody like you, Song for dad..) puis en 2004, Be here (comportant le single Days go by).


4e8fdb87ef09517eb867b0aba3e89807.jpg« L'homme le plus sexy de la country music » (élu par le magasine "Country Weekly") épouse le 25 juin 2006 en Australie l'actrice Nicole Kidman, à qui il dédiera la chanson Once in a lifetime, le premier extrait de son dernier album, "Love, pain & the whole crazy thing" paru en novembre 2006. Ce sera à cette occasion le deuxième artiste Country (après Shania Twain) à bénéficier d'une couverture médiatique en France, mais il sera présenté comme un artiste Rock afin de mieux "passer" sur les ondes de l'hexagone... Il vient de terminer une tournée mondiale, des dizaines de dates en passant par de nombreuses villes Américaines, l'Angleterre, l'Allemagne et un retour en Australie...mais toujours pas la France…

keith Urban incarne une tendance d'artistes "transgéniques" dont les productions mélanges allègrement, les racines country à la pop et au rock, avec des orchestrations maîtrisées et innovantes, les mauvaises langues diraient que les musiciens de studios travaillent plus que l'artiste lui même mais, que l'on aime ou que l'on fustige cela reste du beau boulot comme c'est le cas pour Shania Twain, dont cependant les albums ne sont à écouter qu'en version US, les versions Européennes et world music de "UP" son dernier opus étant plus qu'indigestes, il faut le reconnaitre. Espérons que Mr Urban ne croisera pas les les producteurs de la Diva de la country!

Les morceaux à découvrir :
Better Life


ONCE IN A LIFETIME