Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/03/2016

Bienvenue sur On My Way

Vous êtes la ème personne à vous connecter sur le site.

 

 
jukebox nzw.jpg

Le jukebox est actualisé toutes les semaines ! 


podcast
 

 

21/02/2008

Michael Mc donald bientôt en concert au casino de Paris

e0410697c0e06fa2daac99bbb975bd4a.jpgMichael McDonald naît le 12 février 1952 à Saint-louis (Missouri), adolescent il se passionne pour la musique et joue dans des groupes locaux ou il découvre la soul music et le "Rythm’ and blues" alors spécialité des musiciens afro américains.
Au début des années 70 Michael déménage à Los Angeles ou il entreprend une carrière de musicien de studio, son premier contrat professionnel est d’assurer les parties vocales sur le titre « Katy lied » l’album du groupe « Steely dan », ses talents de chanteur et de clavier entraîneront son intégration au groupe.
En 1975, Michael McDonald est recruté par les "Doobies Brothers" pour remplacer le chanteur Tommy Johnston, la participation de Michael influence le groupe qui d’éloigne de ses racines rock pour intégrer des éléments soul dans les compositions.
Ce métissage donnera naissance à des morceuax d’anthologie comme Takin' It to the Streets", "Little Darling", "It Keeps You Runnin'" "Minute by Minute" et "What a Fool Believes.
La tournée d’adieu des “Doobies brothers” lance le début de la carrière solo de l’artiste qui peux désormais laisser libre champ à son amour pour le "Rythm and blues" et la "soul", sa voix de baryton si caractéristique lui vaudra de nombreux succès, on va même inventer même un nom au courant musical qu’il porte, la « Blue eyed soul » (soul aux yeux bleus).
I keep forgettin’ restera dans les mémoires comme le porte drapeau de la musique west coast émergente au début des années 80. Et son intervention dans « Ride like the wind » de christopher Cross ou la chanson « Ya mo be there » produite par Quincy Jones qu’il interprète avec a James Ingram, feront connaître sa voix aux quatre coins de la planète.
302cfaf12a0326aad4f250df5782e4a2.jpgPlus récemment Michael Mc Donald à sorti deux brillants albums consécutifs en hommage à la motown sur lequel il revisite les classiques du catalogue ( Ne pas rater sa version d"I Heard It Through the Grapevine",’)
Pour 2008 on annonce un troisième opus de reprises Motown, produit par …Motown Soul Speak" prévu pour sortir en mars.
L’artiste sera en concert au casino de paris le 28 juin, un moment à ne pas rater !
Vous voulez en savoir plus sur l’artiste allez visiter son site de fans français : www.myfavmusic.com

I KEEP FORGETTIN' SWEET FREEDOM LIVE EN 2003 I Heard It Through The Grapevine

09/12/2007

Christopher Cross & Michael Mc Donald "ride like the wind"en duo

0c1cd61120e4a6aad0d58163031977d9.jpgDe son vrai nom Christopher Geppert, Christopher Cross est un Chanteur et compositeur né le 3 mai 1951 à San Antonio au Texas.

Ses début en 1980, son premier hit engendrés dans « Ride Like the Wind » (Numéro 2 dans les USA - comportant Michael Mc Donald au clavier), « Sailing » (numéro 1 au Etats-unis), suivi de « Never Be The Same» et « Say You'll Be Mine». Cross a gagné cinq récompenses de Grammy en 1981, il a notamment écrit la bande originale du film Arthur de Steve Gordon, en 1981.

Extrait d'un DVD disponible en import, un concert du mythique Christopher, qui sous ses airs de bon pépére et sa voix haut perché a réussi à influencer la musique west coast en seulement trois albums.
Dans cet extrait Michael Mc Donald apparait pour reprendre le contrechant qu'il interprétait déjà sur la version originale de "ride like the wind".

Michael McDonald (12 février 1952 - ) est un chanteur américain de R&B et de soul. né à Saint Louis, Missouri. Il à joué au sein des groupes Steely Dan et The Doobie Brothers.Il malheureusement exclusivement connu en france pour son duo sur la chanson "Ya Mo Be There", tube des 80's, heureusement son "I keep forgettin'" qui à ouvert la voix a de nombreux standards west coast à réussi a franchir l'atlantique!

Michael est parfois désigné comme le chanteur soul aux yeux bleus (blue-eyed soul) et est (re)connu pour sa voix rauque de baryton. Il s'illustra aussi bien en solo que lors de duos à succès, mais aussi en participant avec différents artistes notamment au clavier.

Michael Mc Donald a connu une carrière américaine fulgurante et fait aujourd'hui figure de référence au sein du club fermé des grand musiciens et songwriters américains, à l'image de Don Henley, john Mellencamp, robbie dupree, bill labounty, Bill champlin aussi méconnus chez nous que talentueux...c'est dire.